Envi de Lui

  • Accueil
  • > Archives pour septembre 2007

29 septembre, 2007

Et mes tourments reviennent

Classé sous Lui soft — margot38 @ 7:42

Et mes tourments me reviennent ……nos deux corps accrochés ……a nos sexes en apogés ……qui eclatent de leurs subtances nacrées …..parcourent nos cuisses enfievrées …..se nourrisant de mes desirs inachevés …..trop souvent oubliés ……sans jamais se consumés ……souvenirs qui me traversent la pensée ……pourtant en espoir de les refoulées …..nuls n est credible dans ses mots cachés …..ou les actes sont entamés …..trop imaginés …. …..et la douceur de gestes parfait …..laisse a mon ame bouleversée ……des envies inavouées

Classé sous Lui soft — margot38 @ 0:36

Tu t avances vers moi …..lentement tes mains se posent sur mon corps …….grain de ma peau que tu aimes a caresser ……emotions que tu aimes a suciter ……tes levres que tu poses a mon cou denudé…..chaude brulure qui procure des frissons enfievrés …..soupir d aise que je ne veux controler …..pointes de mes seins durcies a tes doigts legers ……offrande de mes reins cambrés ……ou ton corps se fait invité ……a mon coquillage de nacre envouté ……a ton sexe si fierement dressé ….a toi je me donnes dans notre envie de plaisis …….gemissements de jouissance accordés …a nos corps qui se font incendie a mes reves sublimés

28 septembre, 2007

Envie de lui là maintenent….

Classé sous Lui soft — margot38 @ 15:03

Nous voici l’un contre l’autre, les baisers sont torrides et le désir est palpable dans toute la pièce, il irradie.Je le veux cet  homme ! là maintenant Je sens que tout mon corps l’appelle, je frissonne rien qu’en me frottant à lui…

Je n’ai qu’une envie me débarrasser de mes vêtements. Lui hoter les siens le plus vite possible. Etre peau contre peau et ne lui laisser aucune seconde de repris.

Mon coté sauvage refait surface.

Son parfum m’enivre, sa peau douce et ferme me donne une énergie incontrôlable.

Il est beau, sensuel et sexuel à souhait…Ses lèvres me brûlent, ses yeux me fusillent d’envie, ses mains m’empoignent et me caresse avec vigueur.

Nous nous effeuillons sans réfléchir, sans détour.Rien ne pourra m’arrêter dans se désir de fusion. Ne faire qu’un… .

J’ai froid, j’ai chaud je suis toute troublé  par ses sensations.

Je n ai pas envie que cet instant s’arrête.

Je le sens maintenant en moi et je ne veux qu’une chose qu’il ne s’arrête jamais.

Il me pile avec une telle ardeur et une telle douceur que je suis dans un état second… 

Et maintenant là, je ne pense qu’a une chose le prendre dans ma bouche, le lécher avec tout ma douceur et mon désir, mon envie de le faire mourir de plaisir. Qu’il ne veuille qu’une chose recommencer encore et encore.

J’ai tellement envie de lui …

Et dans mes rêves….je profite de cet instant unique…

Sans titre

Classé sous Lui soft — margot38 @ 14:14

Lorsque dans mes rêves nu il se pose face a moi, mon regard ne se pose que sur lui, et je reste là a le contempler, à le sentir l’embrasser et le caresser…Lui montrer toute ma douceur, un peu de violence et d’ardeur…Mais jamais faire preuve de rudesse, être delicate quelques soit mes gestes. Déposer milles baisers, au coin de son intimité, et dans cette danse sensuelle avec lui, faire monter les degrés, dans un corps à corps endiablés.

Tenir entre mes mains son corps, en prendre soin comme d’un tresor, que mes gestes soit brusque ou delicat. Je n’ai pour lui que tendresse, desirs, passion et delicatesse…me blottir contre lui et le caresser, le serrer contre moi et l’enlacer. Parcourir tout son corps de mes mains, l’embrasser et le sentir contre le mien.Poser ma bouche sur chaque endroit de sa peau, la sentir fremir lorsqu’il courbe le dos. Le sentir s’abandonner a mon corps,et en redemander encore….lorsqu’en moi il va et vient,et que je le sens venir entre mes mains….

Diable quand du bout de ses doigts, tu reveilles le demon qui est en moi, reveillant la chaleur de mon corps, fremissant et en demandent encore.Assoifé de caresses, sans manquer de tendresse.Pose sur ma peau des secousses par des coup de sa langue si douce et enflamme mon corps tout entier au moindre de ses baisers. Entre mes mains tenir son essence, pour qu’en lui le plaisir prennent naissances.

Envies…

Classé sous Lui soft — margot38 @ 14:05

Envie de sentir son souffle au creux de mon oreille, envie de sentir ses lèvres sur les miennes, envie de froler sa peau,  envie de sentir ses mains parcourir mon corps.

Envie de sentir son etre me désirer, envie de me donner a lui, envie de sentir sa langue me caliner, envie de voir ses yeux me dévorer.

Envie de sentir tout le plaisir qu’il a à me donner….Envie de toi simplement …

Ses lèvres

Classé sous Lui soft — margot38 @ 9:46

Gouter à la saveur de ses baisers, de ses douces lèvres satinées, rempli d’effusion et de volupté, le plus délicieux des péchés.

Y boire quelques gouttes avec délicatesse, sur sa fine bouche enchanteresse, pour m’y perdre dans mon ivresse ou je m’absorbe de sensualité et de finesse.

Toujours abreuvant le gout sucré de ses lèvres, la fougue de ses étreintes m’enivre, et tout mon corps enfiévré en frémi procurant un nouveau soufle à ma vie.

Dans mes draps froissées

Classé sous Lui soft — margot38 @ 3:20

Dans mes draps froissés ……mes reves sont gravés ……ta main qui se pose et s impose …….a cette chair enflammée …..a tes doigts qui se frayent un chemin …..pour y liberer ce venin …..douceur mortelle qui envahie mes reins ……eclate la delivrance de mes errances …..en finissant dans un cri de jouissance …..repos de ce duel guerrier …..a ta tendresse tel le prisonnier …….je me rends vaincue de ce combat ……que de mes draps je suis a toi

Fantasmes

Classé sous Lui soft — margot38 @ 2:10

A toi qui hantes mes jours et mes nuits qui m’accompagnes en tout lieu où je suis, a toi à qui je pense sans cesse, je t’écris, t’avoue et me confesse d’un fantasme dont mes rêves sont peuplés.
Persistance et tenace, cette idée est celle d’un instant d’intimité, de douceur et d’érotisme partagés. 
A l’instant même où je plonge dans tes yeux, mon corps submergé par ton regard , alors que tes mains se rapprochent lentement, brûle et se consume d’un désir ardent.
Je saisis ta chemise et te l’ôte. Mes habits tombent en feuilles mortes. Transie, tremblante, nue sous tes doigts, je suis entière soumise à toi.
Ta langue en chaque parcelle de peau, devant, derrière, et de bas en haut, me caresse, plus douce que du miel, si vive, si tendre que je chancelle. Commence alors l’ancien rituel, une étrange danse sensuelle.
Si viril, si bestial, si attentionné, l’homme sauvage, l’instinct recouvré, pour me combler et me faire vibrer. Le rythme régulier s’accélère enfin, tambour primitif d’un âge reculé n’en pouvant plus, je cede et te rejoint.
C’est à ce moment que le songe s’éteint, a son poin culminant, à son apogée, cr ce n’est que dans mon esprit, je sais bien, Que se désir enfin peut s’animer.

27 septembre, 2007

sans titre

Classé sous Lui soft — margot38 @ 23:56

Etre là a te regarder dormir, allonger pres de toi et ressentir se désir de toi monter tout doucement, en caressant ton corps delicatement…

Te couvrir de caresses et de doux baisers, en prenant soin de ne pas te reveiller, m’insinuer dans ton sommeil, en parcourant toute tes merveilles…

Te sortir doucement de tes rêves, en embrassent ta feve, et passer ta mains entre mes cuisses, tout en embrassent ton doux calice…

Me baigner à la source de ton plaisir, et ne plus te laisser dormir, te faire venir jusqu’à moi, et ne pas en rester là….

20 septembre, 2007

Perles de désirs

Classé sous Lui soft — margot38 @ 16:37

Eaux qui s’écoulent chaudes qui m’attiren, te rejoindre sous cette pluie de désirs. Les gouttes qui glissent s’immiscent, esquissent, tes formes émues qui s’en épanouissent. Je sens tes caresses sur mes cuisses enfiévrées, elles éveillent mes envies longtemps refoulées, tes mains effleurent mes reins en un doux frisson, et viennent se poser sur mes seins en fusion.

Nos regards enlacés qui ne se quittent,souffles entremêlés se cherchent hésitent, envolées de désirs qui ne finissent, naissant plus beaux dans ce baiser frémissent.

Viens, je me suis mise à nu pour toi, ma peau brulante n’attend plus que toi.Fait jaillir en moi cette lave ensorcelante, attise le feu de mes braises incandescentes. Délicieux prémices, mes doigts qui s’égarent s’attardent émus sur ton precieux et rare…en ton paradis titillent amerissent…au firmament jouissent

12

Mystral-lys |
Mes pensées |
Jut Lee et sa horde de vamp... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | pour l'amour et la paix
| Chucha
| Cahier d'idées